Logo The Darkest Hour

Nous sommes actuellement en automne, au mois d'octobre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur Nom de votre forum

Les dernières rumeurs

Le Clan des Étoiles ne semble plus donner de signe de vie ! Il serait vraiment temps qu'on en sache plus à ce sujet...

1 Tonnerres | 1 Vents | 1 Rivières | 3 Ombres | 1 Ciels | 0 Étoiles | 0 Sombres | 2 Solitaires | 0 Tribus |

 :: LE LAC :: ABORDS DU LAC Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Veux tu connaître la longueur de mes griffes ? [PV Azur]

avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 29/06/2018
http://rpg-lgdc-darkesthour.forumactif.com
Chef du Clan du Ciel
Voir le profil de l'utilisateur




Étoile de Silex
Chef du Clan du Ciel
Sam 18 Aoû - 0:48

Veux tu connaître

la longueur de mes griffes ?

Feat Azur




Le soleil se couchait peu à peu sur le Lac, teintant l'eau d'une couleur orangée. Je me tenais sur un large rocher en hauteur, celui-ci me donnant une bonne vision sur le Lac et les terres l'entourant. Mes terres un jour, peut-être. Je n'en savais rien. Pour l'instant, elles m'inspiraient surtout une certaine hostilité. Mes chasseurs et moi-même, dans le but de nous nourrir, nous y étions déjà aventurés. Ici, les proies se faisaient rares à cause des bruits causés par le chemin du tonnerre et ses monstres, cela empêchant également mes guerriers de dormir sur leurs deux oreilles, même avec des camarades en guise de gardes pour la nuit.

Je me tournais de moitié pour constater que notre pile de gibier improvisée était quasiment vide. Beaucoup de mes camarades n'avaient pas encore mangé, je décidai donc de partir en quête de quelques proies pour eux, et pour moi s'il en restait. Il n'était pas question de laisser mes frères souffrir du manque de nourriture. Je pouvais tenir. Mes neuf vies servaient à ça. Je prévins mon lieutenant et Aigle d'Argent de ma sortie du camp pour au moins une bonne heure, et refusai toute escorte, leur laissant ainsi le temps de se reposer.

Je me dirigeai vers la cabane abandonnée. Un lieu devenu plutôt calme une fois le soir venu, et espérais donc pouvoir y trouver quelques proies. J'adoptai une position de chasseur, explorant les lieux à pas de loup et guettant du regard le moindre mouvement tant que du museau la moindre odeur. C'est alors que je remarquai une odeur particulière. Pas celle d'une proie, mais... je l'avais senti cette odeur durant l'Assemblée. Il s'agissait de celle des clans. M'espionnaient-ils ? Je comptais bien en avoir le coeur net. J'avançai encore un peu, jusqu'à voir un pelage sombre, puis, planta mes griffes dans le sol pour prendre appui, je me jetai sur lui, le plaquant au sol sans en faire plus. Il ne s'agissait pas d'un des meneurs... et il semblait bien frêle, pour un guerrier. Ne m'attaquant de principe pas à plus faible que moi si ce n'était pas nécéssaire, je me dégageai de lui pour me poster à une longueur de queue pour mieux l'observer. Il en avait pourtant l'odeur...

- Je n'aurais jamais cru qu'un guerrier des clans puisse être aussi faible qu'un chat errant.

notes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2018
Solitaire
Voir le profil de l'utilisateur




Azur
Solitaire
Sam 18 Aoû - 17:05

Chez moi, le soleil se lève deux fois : une fois le matin et une autre fois après la sieste

Veux-tu connaître la longueur de mes griffes ?

La matinée avait été extrêmement épuisante et j’ignorais encore pour quelle raison Coeur de Rivage était venu me trouver, me réveillant avec un bon gros coup de patte entre les oreilles. Comme un idiot je l’avais suivit et on s’était lancé dans un espèce de combat mêlé de chasse ou je-ne-savais-trop quoi avant qu’il ne se tire de nouveau sans rien dire.
Mais j’étais persuadé qu’il c’était passé quelque chose et qu’il avait simplement voulu détendre ses nerfs sur moi ce maudit vieux.

C’est tout mouillé que je décidé de rester aux abords du lac où il avait fini par m’abandonner après m’y avoir poussé. Après m’être bien ébroué et une bonne toilette dans les règles de l’art où je grognais à moitié sur le comportement débile du plus vieux, j’allais me chercher un arbre aux branches confortables dans les alentours et… on pouvait dire que j’avais maintenant l’oeil pour ça. J’étais un pro de dénicheur d’arbre confortable. S’il y avait un métier pour solitaire, je prendrais celui-ci et testerais tout les arbres.
Un jour je serais le meilleur testeur, d’arbre de toute la zone… ~

Grimpant à l’arbre prudemment, j’atteignais enfin la branche choisis et m’y allongeais, regardant un peu les environs, ma queue fouettant l’air. J’espérais bien que personne ne vienne m’y déranger où je lui planterais mes griffes dans le museau.
Finalement, il n’y eut pas d’incidence sur mon sommeil et un coup d’oeil vers le ciel m’indiqua que je m’étais réveillé bien plus tard que d’habitude. C’était la faute du vieux… je fronçais le nez. Malgré l’eau et la toilette, je sentais encore son odeur sur me pelage. Agaçant.

C’est donc un peu énervé que je redescendais de « nid » provisoire et me faufilais discrètement parmi les buissons pour retourner vers les rives du lac. Je commençais à avoir faim et étant près du lac, autant s’amuser à chasser du poisson plutôt que de s’embêter à courir après je ne savais quelle proie filante.
Soudainement je m’arrêtais, redressant une oreille. J’avais cru entendre un léger bruit mais surtout… un odeur particulière.

Je pointais doucement mon museau vers le ciel pour mieux sentir quand je sentis un poids me tomber dessus, me plaquant littéralement au sol. Sérieusement… pour une fois que je n’avais rien fait pour mériter ça…
Je grognais doucement. Dans cette position, je ne pouvais même pas tenter de me défendre, quel plaie. C’était honteux là… Je plaquais mes oreilles en arrière.

Finalement, l’inconnu le lâcha et je me redressais en position assise, observant avec méfiance le chat qui m'avait bondi dessus, ma patte gauche légèrement relevée.

Je n'aurais jamais cru qu'un guerrier des clans puisse être aussi faible qu'un chat errant. 
Peut-être parce que je suis un chat errant… crétin.

J'humai un peu l’air, agacé, reconnaissant enfin l’odeur qui m'était inconnu. Ou plutôt, puisqu’elle m'était inconnu mais lui semblait particulière, je reconnaissais que je devais avoir affaire à un membre de ce fameux clan du ciel dont j'avais entendu miauler et non un autre chat solitaire comme lui.

Clan du ciel je suppose ? Ça t’arrive souvent de sauter sur les chats sans défense qui vienne de se lever ?

Il n’y avait pas plus énervant à son sens que de venir l’ennuyer alors qu’il était déjà agacé au levé de la sieste.
En d'autres circonstances j'aurais signalé que je n'étais pas faible mais qu'il m'avait prit par surprise mais je commençais à avoir trop faim pour se lancer dans ce genre de débat. Et puis, si je disais ça, je savais comment ça allait finir est je n'étais pas assez idiot pour croire que je réussirais à faire quoique ce soit face à un matou de cette envergure. L'autre était bien plus fort que moi et mon dos pouvait aussi en témoigner.
@Étoile de Silex
Pour Azur, la matinée dure jusqu’à l’heure de la sieste donc, jusqu'à trois heures de l'après midi. Il découpe les parties de la journée en sieste...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 29/06/2018
http://rpg-lgdc-darkesthour.forumactif.com
Chef du Clan du Ciel
Voir le profil de l'utilisateur




Étoile de Silex
Chef du Clan du Ciel
Mer 22 Aoû - 22:51

Veux tu connaître

la longueur de mes griffes ?

Feat Azur




Je vis l'intrus s'asseoir, levant légèrement sa patte gauche. Était-il blessé ? Cela devait dater, car je ne l'avais même pas touché avec mes griffes, et encore moins avec mes crocs. Il n'avait vraiment pas l'air dangereux. Pas plus gros qu'un apprenti, ni plus fort qu'un guérisseur... si l'odeur des clans n'était pas dans son pelage, je l'aurais sans aucun doute considéré comme un simple solitaire. Mais un solitaire sentait le solitaire, et pas les clans. Voilà pourquoi je n'avais pas hésité. La tension était pour le moment bien trop forte pour que je prenne le moindre risque. Attaquer avant d'être attaqué est parfois bénéfique.

▬ Peut-être parce que je suis un chat errant… crétin.

Crétin ? Jamais de ma vie quelqu'un n'avait osé me parler de la sorte. Mais tout allait bien, ce n'était pas suffisant pour me faire perdre mon calme. Ses paroles expliquaient de plus le langage employé, même si j'étais étonné de les entendre. J'avais déjà croisé des chats errants, et ils sentaient généralement les ordures des bipèdes à force d'y fouiller, ou les champs pour ceux y vivants... pourquoi celui-ci sentait-il les clans ? Il me tardait d'en apprendre plus. Je m'installai en position assise, la queue enroulée autour de mes pattes tout en soutenant son regard.

— Clan du ciel je suppose ? Ça t’arrive souvent de sauter sur les chats sans défense qui vienne de se lever ?

Il connaissait mon clan. Encore plus intéressant. J'étais vraiment de plus en plus curieux... Ce matou avait-il un lien avec les clans sans en faire partie pour autant ? Quant au reste de sa phrase.. elle témoignait d'une flemmardise sans bornes, indigne du guerrier avec lequel je l'avais confondu. Vraiment, se réveiller en fin de journée... je n'ai jamais vu ça, et espérais ne plus le revoir. J'eus un rire et répondit sur un ton cynique.

- Sans défense, vraiment ? En plus de connaître les clans, tu en portes l'odeur. À partir de là, il faut t'attendre à ce genre de chose.  

Je me levai lentement, venant à la même vitesse tourner autour du matou. Il ne semblait pas prêt à fuir, et je n'avais pas envie de le laisser pour le moment. Il avait probablement des choses intéressantes à me dire, puisqu'il s'y connaissait en clan. J'attendis son explication à propos de l'odeur, gardant en tête la possibilité qu'il ne souhaite pas répondre, avant de rajouter.

- Par ailleurs, tu as raison. J'appartiens au Clan du Ciel. Nous occupons pour le moment ces terres, mais si tout va bien tu pourras tout avoir pour toi dans peu de temps.

En admettant que les quatre clans seraient raisonnables... Nous ne pourrons pas survivre bien longtemps dans un lieu si étroit et peu giboyeux. Pour un solitaire, qui n'a que lui à nourrir, c'est évidement plus simple. Restait à savoir s'il en était réellement un... peut-être pourrait-il se faire une place parmi nous, et apprendre à être poli, par la même occasion.

notes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2018
Solitaire
Voir le profil de l'utilisateur




Azur
Solitaire
Dim 26 Aoû - 15:55

Chez moi, le soleil se lève deux fois : une fois le matin et une autre fois après la sieste

Veux-tu connaître la longueur de mes griffes ?

Il se lissa les poil du poitrail de quelques coup de langue, attendant patiemment que l’autre matou lui réponde. Non seulement il était un peu curieux de la réponse mais en plus, il sentait que l’autre ne le lâcherais pas aussi facilement.

Sans défense, vraiment ? En plus de connaître les clans, tu en portes l'odeur. À partir de là, il faut t'attendre à ce genre de chose. 

Et voilà qu’il lui tournait autour maintenant. Son but était-il de le rendre malade ?
Il leva son regard vers le matou, frémissant des moustache tout en agitant une oreille comme si l’inconnu venait de l’insulter.

Je suis sûr que c’est la faute du vieux… grogna-t-il à moitié. Il fait chier… son odeur s’accroche. Je pensais en être débarrassé en tombant dans le lacs… bouda-t-il à moitié.

C’est à cause de lui qu’il avait des problèmes… maudit vieux.
Pour renforcer son agacement, il lécha bien sa patte pour se nettoyer derrière l’oreille, comme si c’était elle la fautive qui avait accroché l’odeur du vieux Rivage.

Par ailleurs, tu as raison. J'appartiens au Clan du Ciel. Nous occupons pour le moment ces terres, mais si tout va bien tu pourras tout avoir pour toi dans peu de temps. 

Il interrompis sa pseudo toilette pour observer attentivement le matou, une oreille s’agita tout doucement trahissant sa curiosité. Donc il était bien de ce Clan du Ciel dont il avait entendu parler. Il huma l’air alentours pour être certain d’en mémoriser l’odeur. C’était toujours mieux de mettre un nom sur une odeur.
Toutefois, que voulait-il dire par « avoir tout pour lui dans peu de temps » ?

Si tout va bien ? Finit-il par demander.

Il avait simplement entendu qu’il y avait un cinquième clan qui venait de faire surface, le clan du Ciel et qu’il n’avait pas de territoire. Ce qui sous-entendait qu’il allait en chercher un… hors, tout le reste, excepté le territoire des bipèdes, étaient déjà occupé. Le calcul était donc rapidement rapidement fait même pour un solitaire comme lui : soit ils cohabitaient tous ensemble… soit les clans leur cédaient du territoire. Hors, il voyait déjà comment ils se comportaient tous avec le solitaire qu’il l’était -sauf Rivage mais lui était vieux et con- il doutait que « tout se passe bien ».

Je doutes que les autres soient très… d’accords avec votre squattage. Que comptez-vous faire ? Vous battre ?

Après il s’en foutait, il n’en faisait pas parti. Il suspendit de nouveau sa patte dans le vide, plus par habitude cette fois que par réelle douleur. Malgré tout, l’inconnu avait toute son attention.
Il n’aurait peut-être pas de réponse à sa question, il n’était qu’un solitaire avec l’odeur d’un vieux idiot. Mais s’il voulait savoir si des affrontements aurait lieu, c’était bien pour ne pas être pris dedans. On tentait suffisamment souvent de le tuer pour ça alors qu’il n’avait rien avoir avec eux.
@Étoile de Silex
Azur miaule en #cc9900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 29/06/2018
http://rpg-lgdc-darkesthour.forumactif.com
Chef du Clan du Ciel
Voir le profil de l'utilisateur




Étoile de Silex
Chef du Clan du Ciel
Dim 2 Sep - 21:26

Veux tu connaître

la longueur de mes griffes ?

Feat Azur



"Je suis sûr que c’est la faute du vieux... Il fait chier… son odeur s’accroche. Je pensais en être débarrassé en tombant dans le lacs…"

Le vieux ? Alors ce solitaire connaissait un membre des clans... Il ne savait pas s'il s'agissait d'une bonne chose ou non. Il ne voyait pas un tel énergumène servir d'espion, mais bon... il fréquentait tout de même un guerrier des clans. Quant à sa chute dans le lac... il fallait le faire, mais il supposait que ça pouvait arriver.... à un chaton. Ainsi, il ne retint pas un léger rire en entendant la fin de sa phrase. Même pour un solitaire, il avait l'air d'être un cas à part.

Il se mit à lui tourner lentement autour, le voyant faire sa toilette. C'est qu'il n'était pas le moins du monde angoissé, le matou. Le meneur se décida enfin à confirmer qu'il faisait bien partie du Clan du Ciel, mais que sa présence aux abords du Lac, autrement dit sur le territoire des bipèdes et de solitaires, ne serait que de courtes durée si les choses allaient dans son sens.

"Si tout va bien ?"

Il s'arrêta et hocha doucement la tête. La plupart des chats ne le savaient pas, mais leur place aux côtés des quatre autres clans avait toujours été, puisque des générations et des générations plus  tôt ils avaient vécu tous ensemble, et que le Clan du Ciel avait été chassé par les autres clans et les bipèdes, injustement. Rien n'était donc plus naturel pour son clan que de retrouver sa place, la seule place qu'ils pourraient avoir.

"Je doutes que les autres soient très… d’accords avec votre squattage. Que comptez-vous faire ? Vous battre ?"

Il planta son regard dans celui du solitaire. La réponse n'était-elle pas évidente ? Un Clan sans territoire et donc affaibli éviterait une bataille tant que possible, mais peut-être seraient-ils forcés d'en arriver là.. cela dépendrait des autres clans.

- Je laisse tout d'abord une chance aux autres clans de régler ça de manière pacifiste. Mais si cela devient nécessaire, oui, le Clan du Ciel n'hésitera pas à se battre. Je crois en sa force.

Il était inutile d'en dire plus à un simple solitaire, surtout qu'il ne semblait pas beaucoup intéressé par les histoires des clans, sans compter qu'il semblait tout de même côtoyer un guerrier. Le meneur était d'ailleurs curieux d'en apprendre plus à ce sujet...

- Dis moi, de qui tiens-tu cette odeur persistante ?
notes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 15/08/2018
Solitaire
Voir le profil de l'utilisateur




Azur
Solitaire
Dim 9 Sep - 12:26

Chez moi, le soleil se lève deux fois : une fois le matin et une autre fois après la sieste

Veux-tu connaître la longueur de mes griffes ?

Une chance de régler les choses de manière pacifiste ? Ses moustaches frémirent alors qu’une de ses oreilles s’agita brièvement dans un tic nerveux. Si tous étaient comme le vieux alors ce n’était pas gagné. Le guerrier avait l’air sympas comme ça mais il savait d’instinct qu’il ne l’était qu’à condition que tu ne touche pas à l’intégrité de son clan. Autant de manière territoriale que des siens. Et il avait la sensation, du moins lui le serait, que les autres seraient tout aussi fidèle à leur clan.
Que de contraintes, au moins lui était libre. Peut-être pour peu de temps si les environs tournaient à l’orage. Il était déjà pas bon d’être un solitaire en temps de paix, alors en temps de guerre. Sa queue fouetta l’air, trahissant un léger stresse passager avant qu’il ne se calme et l’enroule de nouveau autour de ses pattes.

Mais si cela devient nécessaire, oui, le Clan du Ciel n'hésitera pas à se battre. Je crois en sa force. 

Il soutient le regard du clanique. Il avait vraiment l’air de ne pas prononcer ces paroles en l’air et de vraiment croire en son clan. Mais les autres étaient pareil et les territoire risquait d’être couvert de sang et de touffes de poil.
Devoir rester sur le territoire des bipèdes le temps que ça se calme lui semblait soudainement être une bonne idée. S’il ne détestait pas autant l’idée de rester en proximité de ces êtres puants et passablement dangereux. Mais mourir dans un combat qui n’était pas le sien ne le tentait pas non plus. Ah, dilemme quand tu nous tiens…

Dis moi, de qui tiens-tu cette odeur persistante ? 

Il laissa sa patte gauche suspendu dans les airs, fixant un moment le matou. La réponse était évidente : il ne dirait rien.
Ses moustaches frémirent, amusé.

Je ne suis pas un clanique et ne connais rien de vos règles, mais je ne trahirais en aucune façon ceux en qui j’ai confiance. Et puis… il est assez vieux pour que tu l’ai déjà croisé puisque lui vous a déjà vu.

Mais il ne donnerait pas de nom, sous-entendant seulement qu’ils s’étaient déjà croisés mais ce n’était pas important car s’il n’avait pas reconnu l’odeur maintenant car sûrement trop atténué pour mettre un nom dessus, il l’a reconnaîtrait sûrement à leur prochaine rencontre et là, il aurait le nom.
Et s’il le reconnaissait pas quand même… tant pis pour lui.
Pour le moment, il ne faisait confiance qu’au vieux et ne tenait qu’à lui alors il ne le mettrait pas plus en danger qu’il ne le serait déjà.

C’est pour quand la dégradation officielle de la situation ? Que je me perche sur un arbre pour mater le carnage sans y être pris dedans.

Pas qu’il veuille vraiment voir le carnage mais il pensait qu’ils allaient assez faire de bruit pour l’empêcher de dormir alors, autant qu’il tire un enseignement des futurs catastrophes qui meurtrirait la région.
Le vieux serait fier de lui sur ce coup, il en était sûr !
@Étoile de Silex
Azur miaule en #cc9900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 29/06/2018
http://rpg-lgdc-darkesthour.forumactif.com
Chef du Clan du Ciel
Voir le profil de l'utilisateur




Étoile de Silex
Chef du Clan du Ciel
Lun 10 Sep - 20:54

Veux tu connaître

la longueur de mes griffes ?

Feat Azur



"Je ne suis pas un clanique et ne connais rien de vos règles, mais je ne trahirais en aucune façon ceux en qui j’ai confiance. Et puis… il est assez vieux pour que tu l’ai déjà croisé puisque lui vous a déjà vu."

Sa queue fouetta l'air, plus par amusement que par perte de patience. Ne caractérisait-il son ami que par la vieillesse ? Le meneur commençait à imaginer un ancien très grognon... bien qu'il était rare de voir les anciens s'aventurer hors du camp. Enfin, il supposait qu'il était toujours capable d'aller aux Assemblées puisque celui-ci l'avait apparemment vu. Il imprima l'odeur dans sa tête afin de pouvoir la distinguer des autres lors de la prochaine Assemblée, à laquelle il comptait bien évidement se rendre, même sans invitation. Il ne pourrait rien tirer du solitaire, il semblait relativement fidèle, ce qui était plutôt rare venant d'un non clanique.

-Bien, je guetterai des poils blanchissants alors.

Dit-il en ricanant à moitié sans quitter des yeux le solitaire. Cette amitié entre guerrier et solitaire était probablement gardée secrète, sans quoi l'autre n'aurait pas caché le nom de sa connaissance. Il était vrai que les Clans rejetaient souvent les étrangers, mais ça n'avait jamais posé de problème au Clan du Ciel, celui-ci assumant totalement ses racines de chats errants et domestiques. N'était-ce pas ce qui les rendait si forts, au fond ?

"C’est pour quand la dégradation officielle de la situation ? Que je me perche sur un arbre pour mater le carnage sans y être pris dedans."

C'est qu'il était prévoyant, le petit. En même temps, vu sa carrure il ne pourrait pas faire grand chose s'il se retrouvait pris dans le feu de l'action... mais bon, il n'était pas coutume chez les guerriers d'attaquer un étranger en pleine bataille. Surtout un étranger qui ressemble à ça... Il miaula tranquillement.

- Nous le saurons après la prochaine pleine lune. Ne t'en fais pas, manifestement les combats ne se dérouleront pas ici, mais plutôt autour du Lac... À moins que les Clans optent pour la défense par l'attaque.

Et dans ce dernier cas, la tranquillité du solitaire risquait de prendre un bon coup. Le meneur espérait vraiment ne pas en arriver là, étant donné que ses anciens et chatons seraient également mêlés au conflit. Bien que le Code du Guerrier l'interdisait... mais il avait été bafoué tant de fois déjà, et rien que l'idée qu'ils puissent assister au conflit le dérangeait. C'était vraiment une affaire de guerriers, pas de chats en sous âge ou affaiblis.

- Toutefois, si tu veux être protégé par un Code que la plupart des guerriers appliquent, tu peux rejoindre mon Clan. Son regard se porta sur la patte du solitaire. Les guérisseurs n'ont pas à combattre, et ne sont pas concernés par les rivalités claniques.

La proposition était un peu inattendue, mais le matou semblait pouvoir tenir une parole. Être guérisseur pourrait de plus lui servir à ne plus avoir peur des autres Clans, en plus de se rendre utile. Ce serait un long apprentissage, mais ce ne serait pas la première fois que le Clan du Ciel accueillerait un étranger. Au vue des troubles qui s'annonçaient, un guérisseur de plus ne pourrait qu'être utile.

- Évidement, si tu acceptes tu ne devras pas faire marche arrière. Tu peux donc prendre le temps d'y réfléchir, ou me questionner si tu le souhaites. Sache que mon Clan traite chaque nouveau membre comme membre à part entière, comme s'il était né dans notre pouponnière.

notes
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Darkest Hour :: LE LAC :: ABORDS DU LAC-
Sauter vers: